Conseils et informations sur le bilan carbone

mardi 4 mai 2010

Le décryptage de l'actu du Bilan Carbone

Bilan Carbone, émission de GES ou en équivalent CO2, l'actualité de cette semaine est bouillante sur le sujet. Toutefois, bien qu'elle soit riche, elle n'est malheureusement pas fabuleuse !!

Depuis le 22 avril, dans les grandes profondeurs de l'Atlantique (1500 mètres), l'équivalent de 5000 barils de pétrole ou 800 000 litres par jour (le chiffre varie selon les sources) se déversent allègrement dans l'océan, suite à une incident sur une plate-forme pétrolière exploitée par le groupe britannique BP (British Petroleum). Ce produit 100% naturel (eh oui...) n'est pas des plus favorables pour la faune et la flore, tant maritime que terrestre. Et bien que la fuite se trouve à une bonne distance des terres (70 km, un argument que BP avait avancé lors de l'installation de son site et sa sécurisation contre le risque de pollution terrestre...), la nappe de pétrole a atteint les côtes américaines.

A ce jour, il y a deux priorités : la première est de colmater la fuite. Déjà plusieurs tentatives ont été avortées et BP annonce de nouvelles techniques qui peuvent prendre plus ou moins de temps... La deuxième est de préserver au moins la nature du pétrole en nettoyant les côtes (80 prisonniers y participent).

BP clame haut et fort qu'elle prendra toute ses responsabilités. Effet d'annonce et/ou plan de communication ? Nul doute que BP se retournera rapidement contre l'ancien propriétaire (Suisse) ou ses sous-traitant pour alléger la facture.


Cet accident a pris la première place des médias au détriment du volcan Eyjafjöll, alors que le vent recommence à pousser des cendres vers le continent. Seule l'Irlande (avec les îles Feroe) est touchée et  a du fermer ses aéroports durant quelques heures en début de semaine.

Les scientifiques n'ont pas observé d'augmentation de son intensité depuis plusieurs jours, mais le risque d'une reprise d'activité est toujours présent.

Après le chaos dans le ciel, les ministres des transports européens se réunissent le 4 mai pour accélérer le développement du "ciel unique européen", afin de mieux coordonner de futures crises.

Et au niveau national ? Cette semaine, le 04 mai est le jour de l'ouverture des discussions pour nos députés du projet de Grenelle II. Après les échecs "écologiques" des derniers mois (Copenhague, fiasco et finalement abandon de la taxe carbone, démission de Nicolas Hulot...) les éco-sceptiques se sont développés tant au niveau de la population que chez nos politiciens. Nul doute que les batailles seront assez rudes lors des prochains jours dans l'hémicycle français.

Là aussi cela risque d'être chaud...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire