Conseils et informations sur le bilan carbone

mercredi 4 août 2010

Le Bilan Carbone des Telecoms

Le 22 juillet 2010, le gouvernement et la Fédération Française des Télécoms ont signé une charte d'engagement volontaire du secteur pour le développement durable.

Après la promulgation, le 12 juillet dernier, de la loi portant engagement national pour l'environnement (dit Grenelle 2), cette rencontre a eu pour but de limiter les dépenses énergétiques du milieu des Telecoms par le biais de différentes actions.

Avec le développement des box, des décodeurs TV et la pénétration des smartphones dans le monde de la téléphonie, la consommation de ces biens est passée de 4,6 térawatts/heure en 2005 à 8,5 de nos jours. Les acteurs des Télécoms s'engagent a stabiliser ce chiffre d'ici 2012 et à le réduire à 7.6 térawatts/heure d'ici 2020, en dépit des perspective d'évolution de ce marché.

Pour y arriver, les opérateurs s'engagent à fabriquer des équipements moins énergivores en dotant par exemple les décodeurs TV d'un bouton marche/arrêt ou des box qui seront capables de se mettre en veille à partir d'un certain temps.
A cause du bilan carbone et écologique du recyclage de l'ensemble de ces appareils, le renouvellement des 18 millions de boitiers ADSL présents sur le marché ne se fera pas par anticipation.

Après 15 ans de présence sur le marché, c'est seulement depuis l'année dernière que l'opérateur historique (Orange / France Telecom) propose un service de recyclage des appareils. Les autres opérateurs (SFR, Bouygues) ont suivi la démarche cette année, chacun avançant son propre argumentaire pour convaincre ses abonnés de jouer le jeu.

50 millions de consommateurs changent d'appareils tous les 18 à 24 mois !
Le secteurs des telecoms va donc porter un effort particulier dans le domaine du recyclage des mobiles, sachant qu'il y aurait 10 millions de téléphones portables usagés tapis au fond de nos tiroirs (!) et que seuls 500000 ont été recyclés l'an passé... 

Rappelons aussi que les constructeurs de téléphones ont signé un accord il y a quelques temps pour produire des chargeurs universels.

L'objectif du gouvernement est de réduire les émissions de gaz à effet de serre en équivalent CO2 de l'ordre de 20% à l'horizon 2020. Cet accord est lié à cette démarche et nul doute que prochainement d'autres secteurs signeront des accords avec l'Etat.

Et vous, vous en avez combien, des vieux téléphones portables dans vos fonds de tiroir ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire