Conseils et informations sur le bilan carbone

mardi 24 août 2010

Le dictionnaire du Bilan Carbone

Le Bilan Carbone ayant été lancé il n'y a finalement pas si longtemps que ça (2002) par l'ADEME, bon nombres de notions en émanant sont encore très floues pour la plupart des gens. J'ai donc souhaité, avec cet article, apporter mes définitions, en tant que consultant en Bilan Carbone. Cet article sera amené à évoluer, n'hésitez surtout pas à laisser vos interrogations ou objections en commentaires. 


Bilan Carbone®
Méthode de calcul ou de comptabilisation des émissions des gaz à effet de serre exprimée en équivalent carbone (C) ou dioxyde de carbone (CO2). Développée par l'Adème, c'est une marque déposée dont elle est propriétaire. Elle permet d'effectuer une cartographie d'une activité qui doit permettre de définir un plan d'action en vue des réductions des émissions.

Ademe
L'Agence De l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie est un Etablissement Public à caractère Industriel et Commercial (EPIC) sous la tutelle des ministères chargés de le recherche, de l'écologie et de l'énergie. L'Ademe participe à la mise en application des décisions publiques en matière  d'environnement. Vous trouverez le site Internet de l'Ademe et toutes les informations la concernant ici.

Gaz à effet de serre (GES)
Ce sont les gaz qui absorbent une partie du rayonnement solaire en les redistribuant sous la forme de radiation au sein de l'atmosphère. Ce qu'on appelle couramment l'effet de serre. Ils sont tant naturels qu'issus de l'activité des Hommes. 
Le protocole de Kyoto en retient 6 : le dioxyde de carbone (CO2), le méthane (CH4), l'oxyde nitreux (NO2), l'hexaflourure de souffre (SF6), les hydrocarbures (HFC) et les perfluorocarbures (PFC).
Mais le GIEC (Groupe d'Experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat) en dénombre une quarantaine, comme la vapeur d'eau (H2O) qui contribue à elle seule à 72% de l'effet de serre ou encore l'ozone. Bien qu'indispensable à l'équilibre planétaire, l'accroissement de la concentration des GES dans l'atmosphère contribue aux changements climatiques.



Tep
Tonne équivalent pétrole. Unité de mesure de l'énergie utilisée par les spécialistes afin de pouvoir comparer les différentes énergies entre elles. 
Exemple : 1 Tep = 7,3 barils = 11600 kWh = 1200 m3 de gaz naturel = 3 tonnes de bois = ...

Énergie primaire
Ce sont les énergies prélevées sur des ressources non transformées (pétrole brut, gaz naturel, énergie du vent, géothermie...). Seule une énergie primaire peut remplacer une autre énergie primaire.

Énergie finale
Par opposition à la précédente, l'énergie finale est utilisée en bout de chaîne, après transformation de l'énergie primaire que nous utilisons au quotidien (électricité, fioul, essence...)

Energie renouvelable (ENR)
Les énergies renouvelables sont toutes les ressources qui se renouvellent assez rapidement pour être considérées comme inépuisables : le vent, les rayonnements solaires ou la biomasse.

Climat
Condition moyenne qu'il fait à un endroit donné sur une longue période (en moyenne 30 ans). Le climat est influencé par la croûte terrestre, la mer, les courants, les fleuves, les glaces, la végétation.

GIEC
Groupe d'experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat (en anglais Intergovernemental Panel of Climat ou IPCC). C'est un organisme créé au sein de l'ONU dont les membres sont nommés par les Etats. Il est composé essentiellement de diplomates et d'une minorité de climatologues. Depuis quelques mois une polémique est née sur la véracité des rapports émis par le GIEC.

kWh ou kilowattheure
C'est une unité de mesure de l'énergie. Elle correspond (comme son nom l'indique) à la consommation d'un appareil électrique de 1000 Watts durant 1 heure.

Forçage radiatif 
Il s'agit du changement d'équilibre entre les radiations pénétrant dans l'atmosphère et celles qui s'en échappent. Un forçage radiatif positif réchauffe la surface de la planète alors qu'une valeur négative la refroidit.

Pouvoir de Réchauffement Global (PRG)
Le PRG est une unité de mesure qui permet de comparer l'action du réchauffement des différents gaz à effet de serre par rapport au CO2 sur une période. Par exemple le méthane (CH4) a un PRG de 23, ce qui signifie qu'il un pouvoir de réchauffement 23 fois supérieur à celui du CO2.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire