Conseils et informations sur le bilan carbone

jeudi 18 février 2010

Ça carbone !

Le développement durable génère de multiples démarches ou appellations, comme les produits estampillés FSC (matière première issue de forêts gérées de façon durable) ou l'intégration de l'éco-conception (développement des nouveaux produits) dans l'entreprise. L'effet Grenelle est toujours présent et a permis de développer une véritable prise de conscience tant pour les entreprises que pour les particuliers.

Bien que nous assistons à la multiplication des initiatives, elles restent souvent décousues avec des champs d'applications encore flous. Carrefour et Leclerc présentent un étiquetage carbone (empreinte carbone) sur un certain nombre de produits. Mais comme leurs méthodologies sont différentes (en particulier pour le champ d'application), il n'est pas judicieux de comparer deux mêmes produits provenant des deux enseignes différentes, même si leur volonté est bien présente.

Les échéances approchent à grand pas (étiquetage, taxe carbone, quotas carbone...) : Il devient donc essentiel d'éliminer toutes les démarches inadéquates et en particulier les discours publicitaires trompeurs surfant sur la vague "verte". Le décuplement des logos complique la compréhension du consommateur avec le risque d'une perte de confiance. D'autant plus qu'aujourd'hui, 80% d'entre eux (source : Greenext) sont en attente d'informations sur le sujet.

En plus de la volonté politique de nos décideurs, il faut développer une (des) méthodologie(s) commune(s) pour guider le consommateur vers une clairière au milieu de la jungle ! Les enjeux sont assez importants car le consommateur finira par définir ses achats selon le prix et/ou l'empreinte carbone des produits. Le commerce de proximité pourrait bien tirer son épingle du jeu.

Le Bilan Carbone est l'une de ces méthodes. Il a une reconnaissance de plus en plus forte, même au-delà de nos frontières. Développé et géré par l'Adème depuis 2004, il est affiné au fil du temps et des résultats des Bilans Carbones précédents.

A défaut d'accord, ne devrions-nous pas l'imposer aux entreprises par une législation ?
Sur quelles bases définirons-nous et ferons-nous appliquer ces nouvelles lois ?

mercredi 17 février 2010

About










Bilan Carbone - Le Blog est édité par la société Carbone 11 basée à Strasbourg.

Carbone 11 propose une prestation de conseil en bilan carbone en Alsace et en Lorraine.

Vous pouvez nous contacter pour toute demande d'information :

19 bd Wilson
67000 Strasbourg
06 61 63 42 76
info@carbone11.com


Vous avez dit Bilan Carbone ?

Bilan Carbone à droite... Bilan Carbone à gauche... Voici un des termes préférés des médias. Effet de mode ? Eh bien non, pas vraiment ! Alors, c'est quoi un Bilan Carbone ?

Le Bilan Carbone est un outil de comptabilisation des émissions de gaz à effet de serre (GES) d'une activité (entreprise, association, événement ponctuel, collectivité...) qui a été créé par Jean-Marc Jancovici avec la collaboration de l'Adème (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie).
Aujourd'hui, l'agence est en charge du développement de l'outil et de son application. Pour cela elle forme des personnes habilitées à son usage.

Sur le même principe qu'une comptabilité financière, le Bilan Carbone permet de mesurer les dépenses et les rejets des GES d'une activité. Afin de facilité la lecture des résultats, ils seront exprimés en équivalent carbone (C) ou Dioxyde de Carbone. Cette photographie des consommations permet de souligner les points sensibles de l'activité en terme de rejet de GES (l'énergie utilisée, le transport des personnes et des marchandises, les emballages, les immobilisations, l'usage du produit, les déchets...).

Tout est carbone !

Une chose est sûre : toutes les activités humaines génèrent directement et indirectement des rejets en équivalent carbone qui proviennent de la consommation de l'énergie nécessaire pour pratiquer l'activité.

Le calcul d'un Bilan Carbone doit donc prendre en compte chaque étape d'une action pour être exhaustif. Nous verrons cela avec un exemple concret dans un prochain article.