Conseils et informations sur le bilan carbone

lundi 18 avril 2011

Le bilan du DPE

"Effarant", c'est le mot qu'utilise l'UFC-Que Choisir pour dénoncer la qualité des diagnostics de performance énergétique (DPE) des biens immobiliers.

L'association ne dénonce pas le fondement du DPE qui classe les biens en fonction des déperditions de chaleur selon le modèle des étiquettes énergétiques que l'on trouve sur l'électro-ménager. L'échelon du DPE va de la classe "A" pour les habitations consommant 50 kilowattheures (kWh) par m2 et par an (représentant une dépense 250 €) à la classe "G" pour une consommation énergétique de 450 kWh/m2/an (2250 €).

En 2008, UFC Que Choisir avait déjà dénoncé des résultats aléatoires pour un même DPE en fonction du diagnostiqueur interrogé. Depuis le 1er janvier de cette année, la réglementation du DPE a été renforcée avec, par exemple, l'obligation d'afficher le diagnostique sur toutes les annonces immobilières, au risque de sanctions juridiques. De plus, le montant de nouveau prêt à taux zéro (PTZ+) auquel vous pouvez prétendre est directement lié à la classe énergétique du logement.



Choisir son diagnostiqueur avant tout ?
L'étude d'UFC Que Choisir confirme les résultats de 2008 : l'association a sondé 16 diagnostiqueurs pour obtenir le diagnostic de performance énergétique (DPE) de 4 maisons, avec des résultats qui laissent songeurs :
- sur une des maisons, les 16 professionnels ont donné un DPE équivalent,
- une deuxième maison a été classé dans deux étiquettes énergétiques différentes,
- sur les deux dernières, et selon les diagnostiqueurs, les résultats s'étalaient sur 3 classes différentes. Par exemple, un bien a été identifié en C, D ou E avec une estimation de consommation énergétique s'étalant de 134 à 244 kWh/m2/an, soit une facture annuelle variant de 1000 à 1800 €.

D'après ce constat, l'UFC demande au gouvernement d'adopter des mesures techniques pour fiabiliser le Diagnostics de Performance Energétique. L'association souhaite également que le DPE puisse se rendre opposable entre l'acheteur et le vendeur afin que la responsabilité du diagnostiqueur puisse être engagée en cas d'erreur.

De votre côté, avez-vous déjà eu l'occasion de faire un DPE ? Qu'en avez-vous pensé ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire