Conseils et informations sur le bilan carbone

lundi 5 mars 2012

Bilan Carbone d'Apple : la pomme est-elle toujours à croquer ?

Steve Jobs peut reposer en paix, tous les résultats d'Apple sont dans le vert :
  • 23,4 millions d'ordinateurs portables se sont vendus dans le monde au 4ème trimestre 2011 (+128% par rapport à la même période en 2010)
  • l'action a dépassé les 510 $ ; pour rappel, elle était à 310 $ un an plus tôt
  • un trésor de guerre de 97 milliards de dollars dormait en banque au 31 décembre 2011 (et il est très certainement à ce jour, au-dessus des 100)

Pourtant, et malgré un bilan qui ferait pâlir n’importe quelle entreprise, Tom Cook, le successeur du créateur d'Apple, se tâte toujours pour offrir les premiers dividendes aux actionnaires !

La pomme est-elle vraiment verte ?
Apple, on le sait, n'est pas en reste pour ce qui est de l’environnement. La compagnie a d’ailleurs publié son bilan carbone, ou pour être plus exact, son empreinte écologique. En 2010, cette dernière représentait 14,8 millions de tonnes d'émissions de gaz à effet de serre et se ventilait de la façon suivante :



Pour obtenir ses chiffres, Apple a procédé à l’analyse complète de son cycle de vie des trois années précédentes. On y découvre, entre autres, que la fabrication et l'usage des appareils de la firme représentent plus de 90% des rejets.
Entre 2008 et 2010, Apple a connu une croissance de 74% alors que son empreinte carbone n'a augmenté que de 57%. Cela a été rendu possible grâce à une optimisation de l'ensemble du cycle de vie, avec par exemple la réduction des emballages (celui de l'Iphone 4 est 42% plus compact que ceux de la 1ère génération), une homologation ENERGY STAR sur tous les produits de la marque, la mise en place d'un programme de recyclage (passant de 6,1% en 2005 à 66,4% en 2009) ou encore, l'élimination des substances toxiques (plomb, PVC, Mercure, arsenic...).
La firme à la pomme dévoile également l'impact environnemental de chacun de ses produits, ce qui vous permettra d'en savoir plus sur votre "précieux".

Green Apple ou Greenwashing ?
Bien entendu, il y a une grosse part de communication dans cette publication.
Toutefois, d'après Greenpeace et son dernier classement "Guide to Greener Electronic" de novembre 2011, Apple n'aurait pas à rougir de son palmarès.
En effet, elle se trouve au pied du podium de l'ensemble des entreprises mesurées par Greenpeace, devancée par Nokia, Dell et HP.

Naturellement, la position qu’occupe Apple ne permet pas la perfection sur tous les fronts. Au quotidien, la société doit faire face à de nombreux procès sur les brevets ou l'usage des noms.
Elle a aussi été critiquée sur les mauvaises conditions de travail chez ses sous-traitant. D'ailleurs, suite à une enquête du New York Times expliquant la manière dont les ouvriers sont traités chez le géant de l'assemblage électronique Foxconn, une augmentation de salaire allant jusqu'à 25% a été annoncée.

Une entreprise à croquer ! Vous ne trouvez pas ?